Index du Forum

Des solutions vidéos, des tests, des previews, des infos et tout ce qui est indispensable aux gamers !
 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: [Test] Torchlight II ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Frapsland -> Frapsraconte !
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Saig


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2009
Messages: 917
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe URL

MessagePosté le: Ven 25 Jan - 23:09 (2013)    Sujet du message: [Test] Torchlight II Répondre en citant

            
Sortie : 20 Septembre 2012
Développeurs : Runic Games
Éditeur : Runic Games
            


En savoir plus
            

1- La sortie du titre
Tout comme Diablo 2 et 3 je vais me pencher sur la sortie du titre qui fut quelques peu chaotique elle aussi. A croire que c'est une habitude parmi les Hack N'Slash. :)
Le titre à été annoncé officiellement en Juillet 2010 et fut très attendu par les fans du premier opus (dont par moi même). Le titre était prévu au départ pour sortir en Novembre 2011, mais à finalement été repoussé jusqu'en été 2012 car le bêta test n'était pas encore prêt et le jeu devait subir encore plusieurs améliorations.
La bêta test débute en plein mois de Mai, un moi donc très chaotique pour les joueurs de Hack N'Slash et de RPG puisque d'un côté nous avons la sortie de Diablo 3, le troisième opus de la célèbre trilogie qui s'est imposé comme étant le maitre des Hack N'Slash et qui apporte un gameplay totalement nouveau et d'un autre nous avons Torchlight II, un jeu produit par une boite indépendante en version bêta et qui propose un Hack N'Slash bien plus proche du gameplay de Diablo 2 que de Diablo 3. Un beau petit bizarre en somme, surtout que Steam en profite pour dévoiler la période officiel et définitive de la sortie du titre de Runic Games : Summer 2012.
Effectivement, Torchlight II est sortie à cette période : le 20 Juin, ce qui laisse penser à un troll grossier de la part de Runic Games.
Qu'en est-il donc de ce titre au finale ? Étudions cela.

2-L'affichage :
Tout comme son prédécesseur, Torchlight II utilise l'Ogre Engine, mais en version améliorée et sous une résolution bien plus potable pour les grands écran. Je me demande par contre pourquoi le bloom Effect à été inclus car tout le décors se met à briller d'une lumière pâle, ce qui ne donne pas un très bon rendu en plus de consommer énormément de ressource. Fort heureusement, celui-ci est désactivable dans les options.
Ce qu'il y a de bien aussi avec le jeu, c'est le fait qu'il puisse tourner sus les configurations les plus minimal, à tel point que même des mini PC pourront très certainement le faire tourner sans problème en basse configurations (voir la FAQ #11 du jeu) et même si, en revanche, il demande un peu de travail aux cartes graphique (256Mb de mémoire vidéo), il reste cependant très fluide à jouer, à tel point que les joueurs de Diablo 3 eux même vont trouver la fluidité du jeu trop rapide.
Je vais terminer en signalant que, même en très basse configuration, les graphismes restent très potable et les effets vraiment sympathiques.
Je tiens à signaler toutefois que, si les temps de chargement sont moins longs que ceux de Torchlight, il est néanmoins agaçant d'avoir à subir un temps de chargement avoisinant la minute pour plus plus petite zone.

3- Le gameplay :
a- L'interface :

           
Si l'interface de Torchlight faisait énormément penser à celle de la version alpha de Diablo 3 présenté lors de la World Wild Invitational 2008, Runic à entièrement revu l'interface de son jeu en y ajoutant plusieurs améliorations :
- l'interface du pet reste la même : très simple et très rapide à utiliser pour changer son comportement envers les ennemis par exemple ou bien l'envoyer en ville vendre des items. Mais Runic ne s'est pas arrêté : ils ont ajouté une nouvelle option à notre gentil compagnon en lui donnant la possibilité de nous acheter des potions et des parchemins en ville et ce, à n'importe quel moment, même si celui-ci part vendre des items ! Cela évite les allers-retours en ville rendu agaçant par les temps de chargement assez long et permet aussi de ne pas briser le rythme de combat.
- la barre d'action reste la même, même si celle-ci n'est plus divisée par le globe qui représentait le taux de vie et de Mana.
- la barre d'expérience a été, quand à elle, abaissée au bas de l'écran. Aucun changement pour elle, même si une barre de Fame aurait aussi été souhaitable.
- le taux de vie et de mana, représenté dans un seul globe divisé en 2 dans Torchlight, sont maintenant indépendant : la vie à gauche et le Mana à droite. Si nous fouillons les options, on découvre que ces globes peuvent être disposés de deux façons : soudé avec la barre d'action (comme sur le screenshot's du haut) ou dans le coin gauche et droit de l'écran. Le problème avec la seconde option est qu'elles sont bien moins pratiques à visionner et activer la première option est donc plus préférable.
- la carte n'a absolument pas changé : en haut à gauche et munie d'un zoom, elle peut aussi être déplacée via une touche spécifique du clavier (M par défaut) et donc, être mise en fond selon diverse position ou complètement désactivée.
- la liste des quêtes est un élément d'interface nouveau pour Torchlight et aussi, pour ceux que ça gênerait, il est possible de la fermer et de l'ouvrir à tout moment d'un simple clic de souris :) Mieux encore : elle permet de nous laisser le choix concernant les quêtes secondaire : il est possible d'activer ou de désactiver les indications les concernant comme bon nous semble et ce, individuellement. Très utile si on ne veut pas que la carte se retrouve pointillé d'objectif à ne plus savoir quoi faire.
- la barre de vie des ennemis n'a strictement pas changé, mais deux ajouts ont été fait : le niveau de ceux-ci est indiqué à gauche de la barre de vie et leur type de dégâts est affiché à droite sous forme d’icône. ce n'est pas forcément pratique puisqu'on oublie très vite ces ajouts, malheureusement.
- les autres fiches telles que la feuille d'attribut, les compétences, l'inventaire, etc... sont disponible sur le côté gauche de l'écran (à gauche de haut en bas : Pet, Feuille d'attribut, Journal et à droite de haut en bas : inventaire, compétences et Quêtes). Nous allons revenir sur la plupart d'entre eux un peu plus tard.
- grande nouveauté : la barre de charge. Cette barre a un but très simple : nous apporter des bonus dégâts. Elle fonctionne différemment selon les classes :
l'Embermage : la barre se remplit après avoir tué plusieurs monstres et lors du pic maximum, l'Embermage peut lancer temporairement autant de sort qu'elle le désire sans que cela lui coûte en Mana.
l'Outlander : la barre se remplit après avoir tué plusieurs monstres et plus celle-ci se remplit, plus elle confère des bonus de dégâts et de vitesse d'attaque. L'avantage avec l'Outlander est que, contrairement aux autres classes, la barre reste charger si le joueur continu de tuer des ennemis très régulièrement. Dans le cas contraire (lors d'une pause par exemple), celle-ci se vide de plus en plus vite.
l'Engineer :
le Berserker : la barre se remplit après avoir tué plusieurs monstres et quand celle-ci atteint son pic, le Berserker entre temporairement dans une phase de massacre où chaque coup devient un coup critique.
Il faut noter que ce système a été étudié pour donner un avantage temporaire au joueur et non pas pour rendre le jeu plus facile. Si la barre de l'Outlander reste constamment chargé contrairement aux autres classes, sachez cependant que les bonus maximum que cela lui confère ne sont pas aussi "cheatés" que l'on pourrait croire.

b- Les classes :
Torchlight 1 possédait trois classes "seulement" : le Destroyer, l'Alchimist et la Vanquisher. Si les trois classes étaient radicalement différentes entre elles, Runic n'avait pas fait dans l'originalité concernant les compétences, mais on va y venir très bientôt, c'est promis !
Torchlight II possède donc trois nouvelles classes et contrairement à ce que certaines mauvaises langue diront, seul l'Outlander est le personnage le plus proche de Torchlight 1, à la différence que celle-ci à des compétences différentes.
l'Embermage : contrairement à l'Alchimist qui avait presque tout et n'importe quoi comme pouvoir magique, l'Embermage utilise les magies élémentaires de l'Embre. Ainsi il peut lancer des boules de feu, électrocuter ses ennemis, se téléporter en gelant ses ennemis... En bref, il maîtrise les éléments comme nul autre classe.
l'Outlander : comme dit plus haut, c'est effectivement un copié-collé du Vanquisher de Torchlight : il combat à distance en usant des armes de poing tel que les pistolets ou bien des fusils, des arcs et des arbalètes.
l'Engineer : ceux qui aime l'Engineer de Team Fortress vont très certainement adorer cette classe : combattant au corps à corps grâce à des armes lourde mais aussi à distance via de puissant cannons à deux mains, l'Engineer est très souvent accompagné d'engins étonnant mais fort utile (des tourelles automatiques ou bien des mines araignées qui explosent sur leurs cibles en bondissant).
le Berserker : résultat d'une fusion entre un Barbarian et d'un Assassin, le Berserker est le personnage le plus brutal du jeu : spécialiste de la vitesse d'attaque, des effusions de sang et des explosions morbides. Il plaira à tous les bourrins qui aiment achever leurs ennemis de façon aucunement propre.
Petite surprise pour les joueurs : il est possible de personnaliser l'apparence de son personnage. Certes, de façon grossière, mais il y a pas mal de combinaisons possibles et je vous laisse juger par vous même via ce lien : http://www.torchlight2rama.fr/presentation-du-jeu/creation/.

Premier point noir au jeu : si Diablo 3 a su imposer un excellent système de ressources personnelles pour l'utilisation des compétences, Torchlight II n'a aucunement tenté sa chance à ce niveau là, ce qui est vraiment dommage. Cependant, ils sont parvenus à équilibrer les quatre classes entre elles, ce qui permet de combler ce défaut pas si grand que cela avec un peu de recul.

c- Les montées de niveaux :
Tout comme Torchlight, Torchlight II reprend le leveling classique des Diablo : chaque niveau de gagner nous permet de distribuer 5 points entre 4 attributs distinct, mais aussi un point de compétence à dépenser parmi celles qui nous sont offertes à notre niveau actuel et non pas dans un arbre à compétence comme c'était le cas dans Diablo II.
Si le défaut de Torchlight était de proposer un immense foutoir où des compétences plus ou moins utile étaient disponibles (dont certaines étaient les mêmes que les autres classes), Runic a corrigé le tir et nous livre cette fois-ci une table de compétence unique pour chaque classe.
 
     
     
     
      
l'Embermage : Inferno, Frost et Storm
l'Outlander : Warfare, Lore et Sigil
l'Engineer : Blitz, Construction et Aegis
le Berserker : Hunder, Tundra et Shadow

Chacune de ces pages renferment 7 compétences (environs) dont 3 compétences passives placées tout en bas de chaque page.
Si Diablo II permettait de monter chaque compétence jusqu'à une échelle de 20 niveaux et que les compétences de Torchlight avait des niveaux maximum aléatoires selon les compétences, Torchlight II en impose 15 à toutes les compétences et permet aussi au système de Tiers de voir le jour.
Si nous pouvons changer les effet des compétences choisit grâce aux runes dans Diablo 3, les Tiers de Torchlight II sont radicalement différents : ils augmentent la puissance des compétences une fois que celle-ci aura atteint le niveau 5, 10 et 15.
Prenons un exemple : la compétence Glaive Throw de l'Outlander.
Cette compétence a pour effet de lancer un glaive en direction de nos ennemis qui lui infligeront des dégâts très importants selon le niveau du joueur et ses attaques de poisons. Elle atteint un ennemi par défaut.
Cependant, si on l'augmente jusqu'au niveau 5, la compétence débloque les Tiers 1 et son effet sera accru puisque la lame touchera deux ennemis au lieu d'un seul. Au tiers 2 elle touchera trois ennemis et au Tiers 3 ce seront quatre ennemis qui seront frappés par cette attaque redoutable.
Bien entendu, toutes les compétences ont des effets de Tiers différent :
Eviscerate du Berserker, augmenter de rayon d'effet et sa porté à chaque Tiers atteint.
Les Spider Mines de l'Engineer, sont moins coûteuses en mana à chaque Tiers.
Hailstorm de l'Embermage, sensibilise de plus en plus les adversaires aux dégâts de givre et de foudre.
A noter cependant que les compétences passives ne possèdent aucun Tiers.

Ce que je pense de ce système de compétences ? Aucunement révolutionnaire, mais ce que les joueurs de Diablo 2 attendait réellement est enfin là : un système de compétence bien rangé, des compétences uniques en leur genre, plus ou moins influencées (de façon positive) par notre équipement. Terminer les compétences qui se ressemblent entre elles ! Terminer les compétences inutiles !
Pour ceux qui se souviennent des Synergies de Diablo II, elles ne sont pas présentes dans le jeu et pour ma part, je ne trouve pas utile de les revoir.

Parlons de ce que j'aurais du parler depuis le début de cette section maintenant : les attributs.
Comme d'habitude, les attributs sont divisé en 4 : Force, Dextérité, Focus et Vitalité. A noter que le Focus ne concerne plus seulement le taux de Mana, mais la puissance magique/élémentaire pour plus d'équilibrage entre les classes.
Chaque attributs possède des sous attributs et s'il était très flou dans Diablo II et Torchlight, Runic s'est enfin décidé à les développer dans ce second opus :
Force : -> Weapon Damage : augmente les dommages Min-Max des armes
           -> Critical Damage : augmente les dommages Min-Max d'un coup critique (CC)
Dextérité : -> Critical Chance : augmente la chance de faire un coup critique
                -> Dodge Chance : chance d'esquive
                -> Fumble Recovery : ?
Focus : -> Augmente le taux de Mana
           -> Magic Damage : augmente les dommages élémentaires et magiques (?)
           -> Execute chance : augmente la chance d’exécution
Vitalité : -> Augmente les points de vie (HP = Hit Point)
             -> Armor Bonus : augmente le bonus d'armure
             -> Block Chance : augmente les chances de bloquer un coup

On remarque donc que tout est bien mieux réparti, même si certains sous-attributs ne semble pas être à la bonne place (j'aurais mis "Block Chance" dans la Dextérité pour ma part) mais le gameplay est bien plus compréhensible, autant pour les "Newbies" que pour les anciens, ce qui n'est pas un mal et évite grandement les erreurs. Lors de la construction d'un build précis.

Attaquons nous maintenant à la dernière partie de cette section : le Fame.
A l'instar du système Parangon dans Diablo 3, le Fame est apparut dès Torchlight. Il s'agit d'une barre d’expérience qui se remplit en fonction des quêtes terminées et des champions abattus. Chaque niveau de Fame atteint n'offre non pas 5 points d'attribut, mais un point de compétence à dépenser.
Encore une fois, tout comme la barre de Charge, ce type de nouveauté ne sert pas à "casualiser" le jeu mais à donner un bonus de récompense au joueur, tout comme la barre de Charge offre des bonus temporaires aux joueurs.

d-Les items :
Tout comme Diablo 3, il n'y a pas de grand changements en ce qui concerne les items, même si ceux-ci sont très variés et que certaines armes sont plus utiles contre certains types d'ennemis que d'autres.
Les tromblons sont excellents pour éliminer des ennemis groupés et des squelettes par exemple ;)
A noter que l'on m'a signalé l'existence d'objets légendaires, mais pour ma part, je n'en suis tombé sur aucun et la personne était pourtant de même niveau que moi.

e- Les monstres :
Contrairement à ce que l'on peut croire, le bestiaire a entièrement été revue : des tonnes de nouveaux monstres, seules 2-3 créatures de Torchlight 1 ont été reprises. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle sont bien plus agressives que celles que l'on pouvait affronter dans les souterrains de Torchlight. Même les champions sont devenus de véritable challenge et non des monstres simplement plus résistants et puissants que les autres !
Quand aux boss, ceux de Diablo et de Torchlight 1 peuvent aller se rhabiller : nous avons affaire à du boss très brutales ne possédant aucune pitié dont l'objectif est de vous réduire à néant.

    
f- Les marchands :
Les marchands de Torchlight II sont des marchands tout ce qu'il y a de plus banal : l'un vend des pièces d'armure et des armes et l'autre des potions avec un peu de joaillerie.
Il y a aussi un marchand qui sera pour certains un véritable porte bonheur et un grand fourbe pour d'autres : Durios The Blade. Ce marchand présent depuis Torchlight 1 vous propose de le payer en échanger d'une arme de votre choix non identifiée. Autant vous dire qu'avec lui, vous allez réellement tomber sur tout et n'importe quoi. Pour ma part, j'ai trop de mauvais souvenir avec ce genre de marchands depuis Diablo 2.

Un autre type de marchands totalement nouveau fait son apparition : le Sorcier des re-spécialisations des compétences. Si vous avez choisit une mauvaise compétence en croyant qu'elle vous conviendrait par exemple, ce marchand vous propose de reprendre votre point perdu en échange d'une somme plutôt raisonnable.

g- Les artisans :
Les artisans seront de retour dans Torchlight 2 et ce n'est pas pour déplaire, même si ceux-ci.… n'ont pratiquement pas changé. Du moins, presque :
l'Enchanteur : Tout comme dans Torchlight 1, plus vous lui donnerez de l'argent, plus il ajoutera d’attributs magiques à l'item de votre choix (magique ou non magique). Le grand avantage de ce genre d'artisans repose sur le fait qu'ils puissent transformer un simple item normal en un item puissant de très bonne qualité. Il faut aussi savoir que les enchanteurs peuvent maintenant aussi ajouter des chasses aux objets, mais comme d'habitude, leurs décisions sont aléatoires ;)
le Transmuteur : On va faire simple : vous vous souvenez du Cube Horadrim de Diablo 2 ? Et bien le Transmuteur a le même rôle depuis Torchlight 1 et il peut garder en mémoire les recettes que vous aurez découvertes au hasard (bien qu'elles puissent se trouver facilement sur le net). Pour ma pars, je l'utilise régulièrement, même si les recettes y sont bien moins intéressantes que celles de Torchlight 1 et Diablo 2. Vraiment dommage.
les Joailliers : vous voudriez remplacer les gemmes d'une de vos armes ou reprendre celle-ci ? Pas de problème ! Avec eux, vous pourrez gratuitement le faire, mais à une condition : être prêt à sacrifier votre arme ou votre gemme. Réfléchissez bien avant de prendre votre décision donc ;)

    
      
i- Les compagnons :
Tout comme dans Torchlight 1, nous pourrons choisir le compagnon de notre choix lors de la création d'un personnage : Chat, Loup, Furet, Bulldog, Faucon, Panthère et Papillon (un épagneul nain qui a accompagné l'équipe de développement depuis Mythos) seront à votre disposition pour vendre des items à la ville ou au campement le plus proche à votre place, et à vous aider (ou non) dans vos combats. La grande nouveauté réside sur le fait qu'il puisse, par la même occasion, vous acheter quelques potions et parchemins lors de leur passage en ville. Très utile pour éviter les retours en ville intempestifs pour simplement quelques potions ;)

4- le scénario :
Le jeu commence quelques jours après la défaite d'Ordrak dans les souterrains de Torchlight. Si le monstre a été tué, son esprit ne l'est pas vraiment et y réussit à corrompre le plus puissant des trois héros : l'Alchimist. C'est avec un objectif inconnu de tous, que l'Alchimist ressort des Mines en détruisant Torchlight et en se dirigeant vers une destination inconnue.

Alors là, c'est la grosse catastrophe du jeu... Si le scénario de Torchlight 1 était aucunement passionnant et même très banal (en plus d'être prévisible dès le départ), Torchlight 2 n'arrange rien en proposant un scénario très similaire à celui de Diablo 2. À tel point qu'on finit par se désintéresser du scénario, malgré les quatre cinématiques fort sympathique.
Que l'on se rassure, les quêtes secondaires rattrapent le coup en étant nombreuses et en présentant parfois de tout petit scénarios avec une grosse récompense à la clé.

Là où Runic avait la possibilité de développer précisément et sans trop d'effort tout un monde, Runic déçoit alors que celui de Diablo 1 et 2 était très riche sans pour autant être une bombe scénaristique. C'est vraiment dommage.

5- Le multijoueurs :
Tout comme Diablo 1 et 2, le multijoueur de Torchlight 2 n'est qu'optionnel et est très classique : plus il y a de joueurs, plus les monstres deviennent puissants et résistants. Concernant le PvP, c'est avec tristesse que nous découvrons un PvP vide d'intérêt : du combat pour le fun, rien de plus. Mais après tout, peut-être que ce n'est pas plus mal ainsi et que des moddeurs sous Guts nous offrirons un mode spéciale PvP... Un jour :)


      
Conclusion :
           
Torchlight II est impeccable.
 

Si tout le monde critique les Torchlight comme étant des "copiés-collés de Diablo II", peut-être qu'ils n'ont pas encore compris l'objectif des développeurs : réparer leurs erreurs commises dans Diablo 2 tout en proposant un nouvel univers possédant une autre ambiance que celle d'un Diablo. Et ça fonctionne très très bien : un système de compétences personnalisées littéralement parfait, des classes enfin équilibrées, des quêtes secondaires à foison étant en rapport plus ou moins direct avec le scénario, des combats épiques contre des boss furieux...
Ils ont même été jusqu'à prendre de gros risque en ne fournissant qu'une protection anti-piratage très légère et contournable par n'importe qui et en lassant le choix de jouer en multijoueurs via internet ou des serveurs LAN.
Ce qui est vraiment regrettable, c'est la pauvreté énorme du scénario et le prix. Il est vrai que 20 euros pour un tel jeu est exagéré.…

...puisqu'il en vaut le DOUBLE ;) 


Coup critique (CC): les coups critiques sont des dégâts ayant une fourchette plus élevée que les dégâts normaux du personnage.

        
         
 


Dernière édition par Saig le Mer 30 Jan - 21:44 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 25 Jan - 23:09 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Numero


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2011
Messages: 1 750
Localisation: Dans le noir prêt à surgir à tout moment
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
URL

MessagePosté le: Sam 26 Jan - 03:06 (2013)    Sujet du message: [Test] Torchlight II Répondre en citant

Très bonne critique de ce jeu, beau travail !
-----------------------------------------------------
Un nom n'est rien sans histoire.
Revenir en haut
Skype Steam
norwat
Le Clan FTJ

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2011
Messages: 1 582
Localisation: Ile d'Yeu
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Lun 28 Jan - 12:30 (2013)    Sujet du message: [Test] Torchlight II Répondre en citant

Très bon test ­ 
Très fourni, comme d'habitude =P
-----------------------------------------------------
Revenir en haut
Skype
Saig


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2009
Messages: 917
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe URL

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 14:19 (2013)    Sujet du message: [Test] Torchlight II Répondre en citant

Merci Norwat et Numéro ;D

Même si je trouve que ce test est bien moins intéressant que celui de Diablo 3 :S
Revenir en haut
norwat
Le Clan FTJ

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2011
Messages: 1 582
Localisation: Ile d'Yeu
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 16:49 (2013)    Sujet du message: [Test] Torchlight II Répondre en citant

Mon avis, c'est que l'abondance de détails "techniques" (genre : "Dextérité : -> Critical Chance : augmente la chance de faire un coup critique.") me gène au niveau de la lecture continue de ton texte !

Après si je dis ça, c'est pour t'aider à t'améliorer dans la rédaction de tes futurs tests ;)
-----------------------------------------------------
Revenir en haut
Skype
Saig


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2009
Messages: 917
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe URL

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 19:34 (2013)    Sujet du message: [Test] Torchlight II Répondre en citant

Mmmm...
C'est vrai que je n'y pense pas, mais tout le monde ne connait pas ce langage... Je crois avoir une petite idée que je ferai tout à l'heure (surveillez ce message pour voir l'EDIT) ;)
Revenir en haut
norwat
Le Clan FTJ

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2011
Messages: 1 582
Localisation: Ile d'Yeu
Masculin Cancer (21juin-23juil) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 21:39 (2013)    Sujet du message: [Test] Torchlight II Répondre en citant

Après, je pense que ton but est de nous donner envie d'y jouer, alors que tout ce jargon me pousse personnellement plutôt au contraire ­ '
Alors que je sais que ce sont de très bons jeux (Diablo III compris) !
Paradoxalement, ils sont trop complets...
-----------------------------------------------------
Revenir en haut
Skype
Saig


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2009
Messages: 917
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe URL

MessagePosté le: Mer 30 Jan - 21:50 (2013)    Sujet du message: [Test] Torchlight II Répondre en citant

Voilà, j'ai rajouté un petit lexique et si tu veux, envoie moi tout le jargon qui te parait compliqué par MP afin que je détaille tout ça ;)
Revenir en haut
Numero


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2011
Messages: 1 750
Localisation: Dans le noir prêt à surgir à tout moment
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
URL

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 19:50 (2013)    Sujet du message: [Test] Torchlight II Répondre en citant

Au pire, en mettant le tout en annexe via des notes ferait que ceux qui veulent juste découvrir comprendront et les autres auraient autant de détails qu'ils veulent.
-----------------------------------------------------
Un nom n'est rien sans histoire.
Revenir en haut
Skype Steam
Noveto
Correcteur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2010
Messages: 1 037
Localisation: Reims (51)
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
URL

MessagePosté le: Lun 18 Fév - 09:29 (2013)    Sujet du message: [Test] Torchlight II Répondre en citant

Je viens de tout lire à voix haute en regardant les fautes (oui oui, c'est mon job ;) ) et je dois dire, que ton test est extrêmement bien construit ! Je pourrais même dire qu'avec tous ces éléments, si tu faisais une vidéo test en lisant ce que tu as écrit, tu aurais déjà tous les éléments ;) !
Très intéressant, je n'en attendais pas moins de toi pour ce jeu ;) !
-----------------------------------------------------
Revenir en haut
MSN Skype Steam Gamertag XBOX
Saig


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2009
Messages: 917
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe URL

MessagePosté le: Lun 18 Fév - 10:25 (2013)    Sujet du message: [Test] Torchlight II Répondre en citant

Merci Noveto ;)
Pour ma part, je trouve ce format bien construit tout en restant simple à suivre pour moi et rapide à consulter pour les lecteurs.
Une vidéo-test du jeu est prévue… quand j'aurai un PC assez puissant et vu que des éléments seront ajoutés au jeu d'ici là, je devrais aussi mettre à jour le test écrit :)

En ce moment, je suis en pleine rédaction du test du premier Torchlight et il sera un peu moins sympathique sur certaines choses si je puis dire.
Pour ceux que cela intéresse, patience donc :)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:35 (2016)    Sujet du message: [Test] Torchlight II

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Frapsland -> Frapsraconte ! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Frapstesjeux © theme by KinGeek 2008
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com