Index du Forum

Des solutions vidéos, des tests, des previews, des infos et tout ce qui est indispensable aux gamers !
 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Tsutomu Nihei 弐瓶 勉 ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Frapsland -> Frapsraconte !
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
binbin


Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 108
Localisation: Martrois ( Auxois/Morvan) 21
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 8 Juil - 23:39 (2009)    Sujet du message: Tsutomu Nihei 弐瓶 勉 Répondre en citant

Tsutomu Nihei 弐瓶 勉 est un mangaka né le 1er janvier 1971 dans la préfecture de Fukushima au Japon. Il est parti faire des études d'architecture aux États-Unis. Après l'échec de celles-ci, il retourne au Japon pour se consacrer au métier de mangaka.
Il est l'auteur de :

BLAME ! et sa préquelle NOiSE.
BLAME ! Academy, où l'auteur dévoile son côté humoriste
Digimortal.
Zeb-Noid, one shot sorti en 2004, mettant en scène une guerre entre deux espèces d'insectes.
SNIKT!, une aventure de Wolverine des X-men.
NSE: NetSphere Engineer : la suite de BLAME! (en cours : un chapitre publié).
Abara.
Halo Graphic Novel, dans lequel il dessina l'évasion de Johnson face aux Floods, du niveau "La Quarantaine" de Halo Combat Evolved.
Biomega .

Ce dernier titre fut considéré comme un one shot suite à une lettre publiée en mars 2005, où il explique son manque de motivation pour la poursuite de Biomega, et qu'il préfère se concentrer sur ses autres séries. Mais en fin de compte, dans l'Ultra Jump daté du mois de juin 2006, la prépublication de la série reprend.
Un artbook sur ces travaux et pages couleurs réalisés sur BLAME!, NOiSE, SNIKT!, ainsi que des inédits, est sorti au Japon en fin 2003, sous le nom BLAME! and so on .... Plusieurs interviews (uniquement en japonais) y sont disponibles, où l'auteur s'étend sur les multiples influences de la bande dessinée franco-belge sur son style graphique si particulier (dont les travaux d'Enki Bilal pour lesquels Nihei est un fervent admirateur), et lèvent certains points d'ombre de l'histoire de BLAME!.



BLAME! (ブラム!, Buramu!?) (c'est une onomatopée) est un manga cyberpunk en dix volumes (de 1998 à 2003) de Tsutomu Nihei, paru en français aux éditions Glénat. Six OAVs, disponibles uniquement en DVD au Japon, ont été développés en parallèle, reprenant certaines scènes du manga, dans un style très expérimental, avec peu de dialogues et une bande-son constituée essentiellement de bruitages.
Une suite, nommée Blame NSE est actuellement en cours de réalisation ; de plus, l'auteur a dévoilé participer à d'autres projets comme Biomega qui se déroulent dans le même genre d'univers que Blame!. Un artbook Blame! and so on est également disponible, permettant ainsi de mieux comprendre et apprécier l'art particulier de Nihei.

l'histoire:
Killy est un enquêteur à la recherche d'un terminal génétique1 (et d'un porteur de gènes sains). Il travaille indirectement pour le compte d'un certain bureau gouvernemental, instance de la résosphère. Au cours de sa quête, il rencontre Shibo, une scientifique qui se propose de l'accompagner. Shibo et Killy doivent faire face à des silicates, ainsi qu'à des sauvegardes, étranges créatures poursuivant un but bien précis dans une guerre technologique où il n'y a ni pitié ni prisonniers.

Le premier texte que l'on peut lire en ouvrant le premier tome est peut-être dans le futur, peut-être sur terre. Le monde de BLAME! est immense, il est une fresque abstraite et angoissante d'un futur décrit par les auteurs les plus pessimistes de la science fiction, où il n'y a ni verdure ni bonheur. Celui-ci s'étale sur des milliers d'étages, faisant parfois eux-même des milliers de kilomètres de haut. L'ambiance globale est assez sombre, morose et post-apocalyptique. Ce monde froid et étrangement structuré est en évolution constante, d'immenses machines appelées Constructeurs ou Bâtisseurs, sont hors de contrôle. Toutes les civilisations que les personnages principaux rencontrent, semblent avoir perdu les connaissances nécessaires pour diriger ces engins qui ne cessent d'agrandir, de modifier, ou d'entretenir l'univers de Blame!. Seul Killy possède un appareil, dont lui même semble ignorer le fonctionnement précis, qui permet de stopper, via un langage binaire, les Bâtisseurs. Les civilisations diverses qui composent le monde de Blame! survivent dans un univers naturellement hostile. D'origine humaine, ou visiblement extraterrestre, beaucoup ont perdu leur savoir, et le sens même des lettres. Une ignorance qui les pousse parfois dans des retranchements primitifs des plus sombres. Leur survie dépend de l'entretien des reliques et des armes du passé qu'elles ne peuvent reproduire. Tandis que parfois, d'autres possèdent des technologies de pointe, parfaitement maîtrisées, engoncées dans une structure sociale réadaptée au chaos qui les entoure, comme le monde construit autour du complexe scientifique de Vivelec.
Nihei s'est tourné vers le manga après avoir échoué ses études d'architecte. Ceci explique la complexité et l'omniprésence de structures architecturales complexes. Au point de vue graphique, ces structures ne sont pas traitées par l'auteur en combinant un réalisme technologique quasi-photographique à une ligne claire précise et soignée : loin des décors hi-tech et proprets de nombreux mangas, Nihei exhibe des couloirs crasseux, des amas de gravas, des tôles hostiles, des fouillis de câbles arrachés répondant aux viscères des corps meurtris et aux combinaisons contre nature de l'organique et du technologique. De ce fait BLAME! évoque très largement l'univers de H.-R. Giger et constitue en quelque sorte la bande dessinée à laquelle auraient pu donner lieu les fantasmes de l'artiste suisse. Les références omniprésentes du manga à l'informatique/électronique ne peuvent également manquer de rappeler le jeu-culte Doom, dont le manga pourrait également être une forme d'adaptation : même quête dans un univers technologique en plein délabrement, formé de labyrinthes hostiles et sans issues peuplés de monstres et de cyborgs. Même adrénaline, même peur de ce qui se cache derrière chaque coin d'un couloir, même sensation continuelle et obsédante d'être épié... et même usage intensif d'un flingue d'une puissance complètement invraisemblable, à l'image du mythique BFG 9000 !
Le manga Noise, du même auteur et même éditeur, permet d'éclaircir certains points obscurs de l'univers de BLAME!, dont il contient également l'histoire pilote.


ABARA アバラ Abara est un manga en 2 volumes de Tsutomu Nihei.
Un homme s’approche d’une infirmerie où les malades s’accumulent. Celui-ci se dirige vers l’hôtesse d’accueil quand brusquement il implose en un monstre blanc dévastant toute la salle. Dans une usine, Mlle Tadohomi cherche à rencontrer un des ouvriers nommé Itô. Celle-ci fait partie d’une organisation secrète qui souhaiterait que le jeune homme les aide à combattre cette menace, où des humains se transformeraient en shiro gauna (monstre blanc). Celui-ci refuse au premier abord et décide de quitter l’usine. Mais en sortant, il se met à contempler l’horizon. C’est alors qu’une sorte d’armure faite d’ossements sortant de sa colonne vertébrale le recouvre, faisant de lui, un kuro gauna. Il se dirige alors vers un bâtiment où des militaires tentent de venir à bout d’un monstre blanc. En fonçant vers l’ennemi, le combat prend une allure beaucoup plus violente et aérienne. Tant et si bien qu’Itô achève son adversaire en lui arrachant ses tripes. C’est un «homme» complètement épuisé sur lequel les militaires tombent. La police arrive sur les lieux et commence à mener son enquête, notamment l’inspecteur Sakijima qui voudrait bien découvrir qui est à l’origine de ces expériences monstrueuses...



voilà, c'est tous pour l'instant ! je ne connais pas encore assez bien ces autres oeuvres ,donc je ne peut pas donné un avis complet donc je vais m'abstenir... biomega vient de sortir dans nos librairie , les deux premiers tomes sont géniaux, sa promet!! Halo Graphic Novel est vraiment pas terrible est ne vaux pas le coup d'être acheté... la nouvelle de tsumotu nihei est la seule à mon sens qui vaux le détour, mais 22 euros pour 5 page sur tous le bouquin sa fait mal... 
je vous invite donc a dévorer les divers oeuvres de ce mangaka de talent , moi je pense que c'est un génie,un visionnaire,mon inspiration, un sensei, un ouf de dingue , enfin je surkif vous l'aurez compris...












-----------------------------------------------------
Cultive en toi ce qui te le permet.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 8 Juil - 23:39 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Frapsland -> Frapsraconte ! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Frapstesjeux © theme by KinGeek 2008
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com