Index du Forum

Des solutions vidéos, des tests, des previews, des infos et tout ce qui est indispensable aux gamers !
 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation ::
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Frapsland -> Frapsraconte !
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MaxCash
Moderator et régent des oldies

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 1 602
Localisation: Beauvais - 60
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon URL

MessagePosté le: Jeu 18 Juin - 22:55 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

Les 25 jeux qui ont fait l’histoire de la Playstation

Par nostalgie, j’ai ressortis des vieux magazines de Playstation, et là, qu’est ce que je vois, un article qui référencie les 25 jeux incontournable de cette célèbre console.

Les jeux sont ici classés par ordre chronologique d’apparition sur le marché européen. Ce ne sont que des titres sortis officiellement en France l’import étant, malgré certains titres de grande qualité (des jeux Square notament : Tobal 2, Final Fantasy Tactics, Chrono Cross…) volontairement, et tristement, mis de côté.
Les jeux à suite sont ici nombreux. Ont été choisi, en général, de mettre en lumière le premier épisode de chacun d’eux même si, évidement, ce n’est pas toujours forcément le meilleur.




RIDGE RACER

Développeur : Namco – Japon
Sortie Europe : septembre 1995
Genre : Course / arcade



Les premiers titres d’une console déterminent souvent son succès. Avec Ridge Racer, adaptation de la borne d’arcade du même nom, Namco signe son premier grand titre sur Playstation. RR n’est pas vraiment réaliste. Avant tout, il se veut impressionnant et plaisant à jouer. Le ton est donné dès le départ, avec une conduite nerveuse, des musiques curieuses mais endiablées (le grand truc consistait à mettre un de ses CD une fois le jeu lancé pour écouter les musiques que l’on désirait) et une voix off en anglais terrible (« Wahoo, what a lap ! ») pour les commentaires et l’ambiance. Malgré son intérêt tout relatif (il n’y avait qu’un seul circuit, avec certes plusieurs extensions), RR a complètement marqué les esprits et son époque.






WIPEOUT

Développeur : Psygnosis – Angleterre
Sortie Europe : septembre 1995
Genre : Course futuriste



Wipeout fut un des premiers jeux de course de la Playstation. Le seul en fait, à pouvoir coiffer Ridge Racer au poteau en se montrant plus rapide et plus riche en émotions. Wipeout déroute. On se fait difficilement à sa jouabilité un peu spéciale, où le moindre heurt vous stoppe net et où on a plus l’impression de flotter – course futuriste oblige – que de rouler normalement, sur de bons gros pneus pleins de gomme. On ne s’improvise pas pilote de Wipeout, on le devient. L’ambiance de science-fiction un peu surréaliste qui se dégage du jeu est accentuée par les musiques technos qui l’accompagnent et qui, au cours des différents épisodes, seront caractéristiques de la série. Jamais on n’aura conduit aussi vite qu’avec un Wipeout, sur Playstation. C’est ce qui fera son succès.






TEKKEN

Développeur : Namco – Japon
Sortie Europe : novembre 1995
Genre : Combat



Le premier jeu de combat à nous en avoir mis plein la vue sur Playstation a été Toshinden. Ca, on s’en souvient et on ne peut pas le nier. Cependant, s’il y a un jeu à retenir dans le genre, c’est plutôt Tekken. Le premier épisode à véritablement faire figure de révolution, défiant le précurseur Virtua Fighter, sur Saturn, sur son propre terrain. Graphiquement, Tekken faisait très fort et proposait des personnages « lissés » d’une qualité ahurissante. Certes, avec Tekken 2 et 3, on s’est ensuite rendu compte que les graphismes pouvaient être grandement améliorés (et puis il y a les cinématiques, toujours magnifiques !) mais Tekken premier du nom conserve un charme indéniable. Sur la multitude de jeux de combat en 3D qui ont défilés sur Playstation depuis tant d’années, c’est sans aucun doute la série-phare de Namco qui tire le mieux son épingle du jeu. C’est en tout cas celle qui aura rencontré le plus de succès…






RESIDENT EVIL

Développeur :Capcom – Japon
Sortie Europe : août 1996
Genre : Survival Horror



Bio Hazard… Le nom japonais de RE sonne comme un avertissement. Lorsqu’on le découvre dans sa version japonaise, le jeu surprend. Lorsqu’on s’y essaie enfin en officiel, on découvre presque avec stupeur que l’on peut éprouver une délicieuse angoisse alors que l’on s’essaie à un jeu et que l’on a les yeux rivés sur son écran. Digne héritière du précurseur Alone in the Dark, la série des Resident Evil ne compromettra jamais ses qualités premières et fera sensation à chaque nouvel épisode. Le premier d’entre eux reste toutefois mythique et ceux qui s’y sont essayés dès son apparition en conservent un souvenir forcément émouvant. La scène du zombi qui se retourne, au tout début du jeu, les chiens qui brisent les vitres et vous sautent dessus, dans le couloir du rez de chaussée… Quels délicieux moments d’angoisse, quelle fébrilité maladive l’on ressent ! Et nous, masochistes que nous sommes, toujours, on en redemande…






RAYMAN

Développeur : Ubi Soft – France
Sortie Europe : septembre 1996
Genre : Plateforme



Le petit héros sans bras ni jambes de Michel Ancel aura beaucoup fait parler de lui. Avec Rayman, les concepteurs français frappent un grand coup et réalisent un des premiers grands jeux de plateforme de la Playstation. Joli, plaisant, jouable et plein de charisme (difficile diront certains, mais cela fait aussi partie de son charme), ce jeu aura réussi l’exploit de faire parler de lui pendant des années (grâce à de multiples adaptations sur différentes plateformes) et aura de nouveau créé l’événement lorsque sa suite fut annoncée. Preuve de l’envie de bien faire des ges de chez Ubi : Rayman 2 est, lui aussi, excellent. On prend son temps pour sortir un titre qui tienne la route (pratiquement 4 ans séparent les 2 épisodes) mais on ne ternit pat pas l’image resplendissante de Rayman, héros virtuel au visage devenu désormais familier. Bref, avant le jeu lui-même, c’est bien grâce à son charisme et son succès populaire que Rayman fait partie de notre liste…






FORMULA ONE

Développeur : Bizarre Creations – Angleterre
Sortie Europe : septembre 1996
Genre : Simulation de formule 1



Sous les titres les plus simples se dissimulent parfois les plus beaux joyaux… Formula One a été la première simulation de F1 digne de ce nom sur Playstation. Ca a peut être même été la plus marquante et la plus réussie, tout simplement. Elle ne se laissera guère déposséder de sa couronne de lauriers, par F1 97, sa suite. 18 circuits, des voitures et des pilotes officiels de la saison précédente, des graphismes étonnants pour l’époque et une jouabilité soignée… Voilà les éléments qui font de Formula 1 un titre de référence qu’on n’oublie pas facilement. L’option du jeu en link était possible et bienvenue. Une simulation sur console qui, à l’époque, n’était guère dépassée que par les meilleurs jeux du genre sur PC…






CRASH BANDICOOT

Développeur : Naughty Dog – Etats-Unis
Sortie Europe : novembre 1996
Genre : Plateforme



Sorti un peu de nulle part, le bandicoot de l’équipe de Naughty Dog a connu un destin doré et quasi-inespéré. Charismarique, on ne peut pas dire que Crash le soit vraiment. Sympathique, oui, en revanche. Jeu simple et habillé de couleurs chatoyantes, Crash Bandicoot a su séduire et trouver immédiatement son public. Certes, le jeu de plateforme est ici abordé de manière atypique – on avance dans des décors en 3D, brisant tout sur son passage – mais le concept plaît. On peut saluer la qualité excellente de la réalisation qui, d’épisode en épisode, s’est toujours affinée pour proposer, au final, des titres étonnants qui auront su pleinement tirer parti des capacités de la Playstation. Désormais séparé de Naughty Dog (il a été cédé à Eurocom), Crash Bandicoot continue son existence ludique tant bien que mal. On sait toutefois que ses plus belles années sont derrière lui…






TOMB RAIDER

Développeur : Core Design – Angleterre
Sortie Europe : novembre 1996
Genre : Action / aventure



Que la série des Tomb Raider ait ses détracteurs peut se comprendre. Il n’empêche : lors de sa sortie, fin 96, Tomb Raider est un jeu que personne n’attendait en particulier et qui aura su faire sensation. Pour la première fois un héros, pardon, une héroïne de jeu vidéo se sera distinguée, et en 3D s’il vous plait, au sein d’un jeu riche en aventures diverses et en rebondissements. Redécouvrir le premier Tomb Raider amuse, alors que l’on découvre ses personnages sommairement représentés et ses cénématiques avec des modèles 3C encore simples (ex : les loups dont les corps sont composés de plusieurs blocs assez grossiers). Mais l’esprit Tomb Raider est là, dans toute sa quintessence. C’est ce qui l’aura porté pendant tant d’années et aura fait de Lara Croft la première vraie star virtuelle de son genre.






MICROMACHINES V3

Développeur : Codemasters – Angleterre
Sortie Europe : mars 1997
Genre : course



La convivialité est une qualité première qu’il ne faut pas négliger. Avec MicroMachines, on touche du doigt la quintessence de cet art qui consiste à s’amuser entre amis. D’habitude, c’est Bomberman qui remporte les suffrages, mais il faut bien avouer qu’il n’a pas autant fait sensation sur Playstation que sur les consoles 8 et 16 bits sur lesquelles il sévissait auparavant. MicroMachine V3, en revanche, se distingue avec brio. La 3D est utilisée avec talent et sert des univers graphiques simples et souvent familiers pour notre plus grand plaisir. Le principe du je est élémentaire, puisqu’il suffit de faire la course. Ici, pas besoin de s’entraîner des heures ; il faut seulement savoir accélérer et prendre les virages. Le sens de l’anticipation est primordial. Avec sa suite, Micro Maniacs, le jeu reste toujours aussi prenant et réussi. Comme quoi, il suffit parfois de concepts simples pour réussir à développer des titres marquants…






V-RALLY/COLIN MCRAE RALLY

Développeurs : Eden Studios – France
Codemasters – Angleterre
Sortie Europe : juillet 1997/juillet 1998
Genre : Simulation de Rally





Deux titres ex aequo qui auront fait sensation dans la même catégorie. On peut reprocher différentes choses à V-Rally, il n’empêche que cette simulation a été la première sur Playstation, à acculer la console dans ses retranchements et à offrir un style de conduite précis, réaliste et novateur. Un an plus tard, Colin McRae a poussé le réalisme encore plus loin et a porté aux nues la simulation de rally proprement dite. Avec leurs suites respectives, ces 2 titres ont toujours rivalisé de qualité et d’innovations, proposant un éditeur de circuits ou un plus grand nombre de terrains, de voitures… Ces 2 titres se sont jaugés, défiés, mesurés, mais, finalement, dans le cœur des fans, on peut dire qu’ils bénéficient d’un égal respect. Leur excellente durée de vie et les talents de conduite réels qu’ils réclament font de ces jeux des titres réservés aux mordus du sport automobile. Ca tombe bien, il parait qu’il y en a beaucoup en France…






ODDWORLD : L’ODYSSÉE D’ABE

Développeur : Oddworld Inhabitants – Etats-Unis
Sortie Europe : septempre 1997
Genre : Aventure



Abe est un personnage atypique. Vert, malingre, la bouche cousue sous 2 gros yeux globuleux… On imagine plutôt ce genre de perso dans un film d’horreur. Et pourtant, pourtant, avec l’Odyssée d’Abe, Oddworld a su étonner tout le monde sans jamais se départir de son postulat de départ : réaliser un jeu profond, unique, original et de qualité. L’univers de ce titre est bizarre et plutôt difficile à cerner. On comprend toutefois rapidement que les Mudokons, malgré leur apparence curieuse, ne sont pas les méchants et on s’attache à eux. Essayer de tous les sauver, en incarnant Abe « l’élu » devient une mission prioritaire. Lorne Lanning et Sherry McKenna ont réussi à penser un univers cohérent et à lui donner vie sur notre écran.






PARAPPA THE RAPPER/BUST A GROOVE

Développeurs : Interlink-Rodney Greenblat – Japon / Enix – Japon
Sortie Europe : septembre 1997/novembre 1998
Genre : Musical





Parappa est un jeu unique. C’est lui qui a ouvert la voie à la vaste mode des jeux de musique, qui auront fait la fortune de Konami en arcade, notamment. Fruit de l’association de Masaya Matsuura, de Sony (pour les paroles et la musique) et de Rodney Greenblat, un artiste new-yorkais (pour le design), Parappa the Rapper innove dans la forme, avec ses personnages atypique et tout « plats », mais évidement aussi dans le fond. Jusqu’alors, on n’avait jamais pensé à réaliser un jeu de musique qui réclame une interaction réelle avec le joueur, obligé de suivre le rythme et d’appuyer sur les bons boutons pour enchaîner les niveaux. Ce principe a été repris et amélioré par Enix, avec son Bust a Groove, qui propose des personnages en 3D au charisme certain et des pas de danse plus impressionnants. Cela lui vaut de se retrouver dans le top, même s’il n’a pas pour lui l’insigne honneur du précurseur…






FINAL FANTASY VII

Développeur : Squaresoft – Japon
Sortie Europe : novembre 1997
Genre : RPG



Voila le jeu qui a révélé Squaresoft au grand public. Il fallait bien cela pour qu’enfin, le monde apprenne à connaître ce développeur japonais, avant toutmaître du RPG. Jusqu’alors, ce sont les afficionados du genre, ceux qui jouaient sur Super Nintendo noattement, aux RPG japonais et américains, qui mettaient Square sur un piédestal Les autres n’en avaient cure, et c’était bien normal Véritable bombe ludique lors de sa sortie, FF VII a montré au plus grand nombre, ce que l’on pouvait désormais réaliser sur Playstation. Les cinématiques du jeu, entre autres choses, auront en tout cas mis tout le monde d’accord… Long, prenant et indéniablement riche, la saga Final Fantasy n’est pas prête de s’arrêter sur « les » Playstation.






CASTLEVANIA : SYMPHONY OF THE NIGHT

Développeur : Konami – Japon
Sortie Europe : novembre 1997
Genre : Plateforme/Action



La série des Castlevania sévit depuis des années sur bien des plateformes, la premières à avoir accueilli un épisode étant la NES. Cette version, sur Playstation, est étonnante à plusieurs titres et mérite assurément bien des éloges. Classique dans sa conception et sa réalisation, Symphony of the Night réunit tout simplement les meilleurs éléments du genre plateforme/action : une jouabilité que l’on peut qualifier de parfaite, des dizaines d’heures d’exploration intensive (avec le système du château « renversé », excellent) et, surtout, une richesse intrinsèque ahurissante. Les objets et bonus divers, ainsi que les transformations possibles de votre personnage, sont nombreux et adaptés à des situations bien spécifiques, vous obligeant à bien analyser les différents problèmes qui se posent à vous si vous ne voulez pas effectuer pour rien de multiples allers-retours. Un titre 2D marquant aux graphismes simples mais léchés et aux musiques d’ambiance superbes qui fait désormais figure de classique.






GRAN TURISMO

Développeur : Polyphony Digital – Japon
Sortie Europe : mai 1998
Genre : Course simulation



Présenter Gran Turismo, c’est parler d’une évidence ludique qui a déjà connu un succès faramineux de par le monde, et enchaîner les poncifs et les éloges tant il est difficile de ne pas être enthousiaste devant une telle merveille. Gran Turismo, c’est d’abord la richesse : des centaines de voitures, des circuits en pagaille et des épreuves que l’on réussit les unes après les autres, méthodiquement. Si le fond étonne, la forme n’est pas en reste. Avant Gran Turismo, jamais une simulation n’avait proposé des véhicules aussi parfait et saisissants dans leur réalisme. Même chose pour les réactions des voitures, qu’on avait jamais aussi bien « senties » sur une piste virtuelle. Avec GT2, Sony est allé encore plus loin, proposant toujours plus de choses, notamment, du rally.






TENCHU

Développeur : Acquire – Japon
Sortie Europe : novembre 1998
Genre : Action/Infiltration



Tenchu est l’exemple parfait du soft qui ne l’est pas (parfait) mais qui tire son épingle du jeu par des qualités uniques qui le rendent, finalement, incontournable. Tout, ici, repose sur l’ambiance. Une ambiance où l’excitation se mêle au calme, où l’on se doit d’être aussi discret qu’expéditif, lorsque le besoin d’ôter la vie à l’un de ses ennemis se fait pressant. Dans Tenchu, la liberté d’action est totale. On peut aller n’importe où et jouer de la manière qui nous convient le mieux, en se déplaçant dans l’ombre, évitant les affrontements ou bien, au contraire, en provoquant chaque garde qui passe sans se soucier de sa propre existence. L’aspect furtif y est encouragé au maximum et l’atmosphère Japon médiéval achève de rendre ce jeu unique. La jouabilité approximative et la réalisation moyenne ne peuvent rien contre le plaisir de jeu intense que l’on ressent en s’essayant à ce titre. Une véritable exception ludique.






DRIVER

Développeur : Reflections – Angleterre
Sortie Europe : janvier 1999
Genre : Course/Action



Driver aura amusé du monde. Beaucoup. C’est là le principe premier de ce jeu qui, il faut l’avouer, a totalement remporté son pari. Quand on s’essaie à Driver, on pense à Starsky et Hutch et à de folles courses-poursuites, les chapeaux de roues fumants alors que les moteurs tournent à plein régime. La liberté qui vous est offerte est une des qualités premières de Driver, même si les objectifs de missions vous obligent souvent à suivre un parcours précis et à jouer serré question temps. Les réactions physiques des véhicules, les sensations procurées par la vitesse, les virages pris à la corde et les morceaux de tôle qui se froissent font de Driver un jeu grand spectacle.






METAL GEAR SOLID

Développeur : Konami – Japon
Sortie Europe : mars 1999
Genre : Action/Infiltration



Le chef-d’œuvre de la Playstation, c’est peut être ce jeu là. Son seul défaut concerne sa faible durée de vie, mais celle-ci est compensée par tellement d’autres qualités qu’on veut bien lui pardonner. Développé d’abord sur NES, Metal Gear est issu de l’imagination du génial Hidéo Kojima. La mise en scène ici est magistrale, et on a autant l’impression de voir un film que de jouer à un jeu vidéo. Les petites idées, les détails (la scène avec Psycho Mantis qui « analyse » votre Playstation, magistrale), font ici toute la différence. Quant à la jouabilité, subtil mélange de furtivité et d’action, elle laisse scotché le plus blasé des joueurs à son paddle pendant des heures.






STREET FIGHTER ALPHA 3

Développeur : Capcom – Japon
Sortie Europe : juin 1999
Genre : Combat



Quelle console n’a pas eu le droit à son Street Fighter ? Peu, très peu, et c’est bien normal. Sur Playstation, on peut dire que ce sont les séries SF Alpha et SF EX qui auront marqué les esprits. Et puisqu’il y a un choix à faire, tournons nous vers la 2D, plus classique mais quelque part plus proche du vrai esprit Street Fighter et portons aux nues cette version Alpha 3. Avec des dizaines de personnages, le jeu promet déjà de longues séances d’entraînement. Ajoutez-y une jouabilité ultra-précise, avec des différents modes de jeu, des super-pouvoirs qu’il faut savoir gérer et une réalisation 2D étonnante et vous avez LE Street Fighter de la Playstation.






SILENT HILL

Développeur : Konami – Japon
Sortie Europe : juillet 1999
Genre : Survival-Horror



Bien évidement comparé à Resident Evil, Silent Hill a été le premier essai de Konami dans ce genre délicat mais ô combien porteur qu’est le survival-horror. Ce titre se distingue toutefois quelque peu du hit de Capcom, notamment grâce à une histoire étonnamment plus glauque, qui met vraiment mal à l’aise. Silent Hilljoue sur les peurs primaires, bien sûr, mais aussi à un degré inconscient encore plus profond, là où intervient une véritable psychologie de l’effroi. La réalisation du jeu n’étonne guère et se révèle somme toute moyenne, avec son champ de vision limité. Mais ce brouillard perpétuel, ces ténèbres qui vous entourent constituent le décor principal du cauchemar dont vous essayez de vous défaire. De ce rideau opaque surgissent tout à coup vos terreurs…






LEGACY OF KAIN : SOUL REAVER

Développeur : Crystal Dynamics – Etats-Unis
Sortie Europe: septembre 1999
Genre : Action/Aventure



Il y a des jeux qui marquent pour différentes raisons, Soul Reaver, lui, se distingue par la qualité de sa réalisation. A côté des cinématiques, d’une qualité rare, le jeu nous fait profiter d’effets sonore encore jamais vus et bénéficie d’une ambiance véritablement hors du commun. L’ambiance est curieuse, décalée, avec ses monstres hideux, ses âmes dont il faut se nourrir, et son monde parallèle qui vous autorise à mener à bien un certain nombre d’actions autrement impossibles. Et puis la localisation en français est réussie ; ce qui n’est pas si fréquent… La difficulté, progressive, ne rebute jamais et il y a de multiples choses à découvrir, alors que l’on enchaîne les niveaux. Un titre magnifique et magique qui plonge ses racines dans le fantastique haut de gamme…






TONY HAWK’S SKATEBOARDING

Développeur : Neversoft Entertainement – Etat-Unis
Sortie Europe : octobre 1999
Genre : Skate



Sorti du chapeau magique de Neversoft, Tony Hawk’s Skateboarding a toutes les qualités pour combler les fans, parfois un peu déjantés, de ce sport atypique. Les figures possibles sont nombreuses. Mieux : elles sont sublimes. On passe des heures, comme dans la réalité, à essayer de passer ses tricks et à défier les multiples obstacles qui égaient chaque niveau. Et toujours comme dans la réalité, on se plante souvent, on s’énerve et il faut de la patience – certes moins que lorsqu’on se trouve physiquement sur la planche – pour apprendre à maîtriser sa planche correctement. Un titre très ciblé qui a su surfer sur la mode créée par tous ces surfeurs des rues, véritables équilibristes et purs casse-cou.






MEDAL OF HONOR

Développeur : Dreamworks Interactive – Etats-Unis
Sortie Europe : Décembre 1999
Genre : FPS



On a parfois comparé MoH au GoldenEye de la Nintendo 64. Rapprocher les 2 jeux peut faire naître quelques discussions, mais en tout cas la comparaison est plutôt flatteuse. Les « firts Person Shooter » ont toujours été les parents pauvres, sur Playstation, de leurs équivalents sur PC. Avec MoH, un jeu inspiré par Stephen Spielberg lui-même, on ne rivalise pas avec les productions PC : on s’en démarque. L’ambiance de MoH est unique, ainsi que sa jouabilité, et cela procure des sensations totalement nouvelles et enivrantes. Le système de détections des collisions vous permet de tirer dans les jambes, les bras, le torse ou la tête de vos ennemis. L’intelligence des missions et le bon équilibre de leur difficulté achèvent de rendre ce jeu unique.






ISS PRO EVOLUTION

Développeur : Konami – Japon
Sortie Europe : février 2000
Genre : Foot



Dans la grande cour des simulation de football sur Playstation, il y a, en gros, 2 écoles : l’école FIFA et l’école ISS. Chaque titre a des qualités, mais nous avons fait notre choix depuis longtemps, et pour nous, c’est ISS, sans conteste, qui remporte la palme. Ici, on parle techniques. Au pluriel. Il n’y a pas de hasard dans ce jeu : pour être bon, il faut s’entraîner des heures, canette de bière à proximité ou non. Le vaste choix de tactiques, la qualité des animations (époustouflante), la durée de vie démente… Tout cela joue en faveur d’ISS Pro Evolution, l’épisode incontestablement le plus réussi de la série, et justifie amplement sa présence ici.






VAGRANT STORY

Développeur : Squaresoft – Japon
Sortie Europe : juin 2000
Genre : RPG



Square est le maître incontesté du RPG sur Playstation. Vagrant Story est une des créations les plus récentes. Une des plus remarquables aussi. C’et d’abord l’aspect général du jeu qui étonne. Il y a ici un rendu, une patte artistique unique. Le système de bulles, lorsque parlent les personnages, se révèle original et plaisant. On n’avait jamais vu ça. Au-delà du scénario fouillé et des cinématiques qui, comme souvent, sont du plus haut niveau chez Square, Vagrant Story se distingue de par son système de combat hautement sophistiqué. Vous avez en effet, la possibilité de vous procurer différents éléments pour créer vos armes, et pouvez même combiner ces dernières d’entres elles pour profiter de toutes leurs qualités. Un RPG aussi atypique que passionnant.


  



Source : Playstation Magazine n°45 - décembre 2000
-----------------------------------------------------


Dernière édition par MaxCash le Sam 20 Juin - 00:48 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Juin - 22:55 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
midnightus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 19 Juin - 20:45 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

Rha que de souvenir cette console (et dire qu'en étant un poil chanceux et surtout talentueux, on peut y rejouer sur psp ^^)
Revenir en haut
The_Russian_One
Regretté Gaussiste barbare et combattant de Maurauds

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2008
Messages: 2 903
Localisation: DTC
Masculin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe
URL

MessagePosté le: Ven 19 Juin - 21:42 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

Roh l'instant émotion Nostalgie, c'est trop Beau !

Merci Maxcash !

(Tenchu, toute ma jeunesse à décapiter des japs :))
-----------------------------------------------------
"Rest in pieces..."
-Duke Nukem.
Revenir en haut
Skype Steam
Grand Theft Auto IV
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 21 Juin - 17:03 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

Ca me rappelle quand j'étais petit, mais la qualité n'est pas bonne....
Revenir en haut
MaxCash
Moderator et régent des oldies

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 1 602
Localisation: Beauvais - 60
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon URL

MessagePosté le: Dim 21 Juin - 17:51 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

Comment ça la qualité n'est pas bonne ? Ce sont des jeux Playstation, pas PS3
-----------------------------------------------------
Revenir en haut
midnightus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 21 Juin - 18:05 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

Non mais faut laisser tomber les jeunes de nos jours il leur faut des graphisme de fou et une histoire de M@#§%... Ah oui ça s'appelle des FPS
Revenir en haut
The_Russian_One
Regretté Gaussiste barbare et combattant de Maurauds

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2008
Messages: 2 903
Localisation: DTC
Masculin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe
URL

MessagePosté le: Dim 21 Juin - 20:03 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

Non, ça s'appelle Counter-Strike et Call of Duty xD
-----------------------------------------------------
"Rest in pieces..."
-Duke Nukem.
Revenir en haut
Skype Steam
White Link
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 23 Juin - 13:13 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

Merci Max :D
Revenir en haut
Oni-Linx


Hors ligne

Inscrit le: 08 Aoû 2007
Messages: 1 423
Localisation: 04
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe URL

MessagePosté le: Mar 23 Juin - 23:29 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

Grand Theft Auto IV a écrit:

Ca me rappelle quand j'étais petit, mais la qualité n'est pas bonne....

Moi ça me rapelle quand je jouai a ma Game Boy (la grosse grisse avec l'écran vert), et ben ... c'était la belle époque.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hotsuma
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 20 Juil - 13:45 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

Wipeout !!! Je m'en rapelle ! Le seul jeu où, quand j'avais 6 ans, je pouvais me cogner sur les bords sans exploser le vaisseau ! Je crois que je l'ai encore tout poussiéreux quelque part ^^


Metal gear <3 
Revenir en haut
K_A_D_S
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 20 Juil - 17:12 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

Ah, que de souvenirs. 
Cette console est sans aucun doute une console que jamais personne n'oubliera:
- Elle a lancé plein de grandes licences [MGS entre autres] ;
- Elle avait des graphismes vraiment excellents pour l'époque [c'est vrai que maintenant, quand on joue sur la Playstation, certains jeux picotent un peu les yeux mais rien de grave] ;
- ...  

C'était le bon temps. 
Maintenant les développeurs misent plus sur des graphismes réalistes et oublient l'essentiel dans le jeux vidéo qu'avaient les jeux Playstation à l'époque : Le Plaisir de Jeu.
Revenir en haut
The_Russian_One
Regretté Gaussiste barbare et combattant de Maurauds

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2008
Messages: 2 903
Localisation: DTC
Masculin Taureau (20avr-20mai) 猴 Singe
URL

MessagePosté le: Lun 20 Juil - 19:04 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

K_A_D_S a écrit:

Ah, que de souvenirs. 
Cette console est sans aucun doute une console que jamais personne n'oubliera:
- Elle a lancé plein de grandes licences [MGS entre autres] ;
- Elle avait des graphismes vraiment excellents pour l'époque [c'est vrai que maintenant, quand on joue sur la Playstation, certains jeux picotent un peu les yeux mais rien de grave] ;
- ...  

C'était le bon temps. 
Maintenant les développeurs misent plus sur des graphismes réalistes et oublient l'essentiel dans le jeux vidéo qu'avaient les jeux Playstation à l'époque : Le Plaisir de Jeu.
Je t'aime...
-----------------------------------------------------
"Rest in pieces..."
-Duke Nukem.
Revenir en haut
Skype Steam
Hotsuma
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 20 Juil - 20:27 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

Je pense que je vais aller me faire picoter les jeux pour voir quel est mon niveau à Wipeout sur PS1 :D
Revenir en haut
Warra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 20 Juil - 20:56 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

Wouah rien que de voir certaines images o_O vraiment culte tous ces jeux (ou presque tous) merci pour cette rétro.
Revenir en haut
MaxCash
Moderator et régent des oldies

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2008
Messages: 1 602
Localisation: Beauvais - 60
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 龍 Dragon URL

MessagePosté le: Lun 20 Juil - 21:09 (2009)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation Répondre en citant

Beaucoup de ces jeux m'ont marqué ^^ c'était vraiment une belle époque.
-----------------------------------------------------
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:31 (2016)    Sujet du message: Les 25 jeux qui ont fait l'Histoire de la Playstation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Frapsland -> Frapsraconte ! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Frapstesjeux © theme by KinGeek 2008
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com